Le récit de présentation de soi : une compétence incontournable à maîtriser !

Parler de soi, se présenter, utiliser le storytelling… voilà des mots couramment utilisés dans le cadre de conseil en recherche d’emploi.

Si la recherche d’emploi est un processus, il est en grande partie relationnel. Du moins dans ses moments décisifs.

C’est un temps où la réflexion sur soi se mêle aux capacités de communication dans l’objectif de convaincre. Présenter le « produit », faire bonne impression, persuader… Un vocabulaire emprunté à la sphère commerciale dont nous pouvons nous inspirer. Pourtant, cette démarche demande avant tout une bonne préparation, des balises et des repères.

Cet article est un complément à celui sur la mobilité professionnelle publié précédemment sur ce blog. Là où je me concentrais sur les « savoir », « savoir-faire » et « savoir-être », j’envisage ici une perspective différente, celle du récit de présentation. L’aspect du « soi » sera envisagé comme un préalable incontournable et un facteur de réussite à part entière dans la démarche.

Ce que je vous propose c’est d’apprendre à maîtriser une compétence essentielle dans tout projet relationnel.

Au menu d’aujourd’hui : vous découvrirez pourquoi il est important de maîtriser cette compétence et surtout comment y parvenir. Le tout à l’aide d’une démarche en trois temps.

Quel est l’intérêt de parler de ce sujet?

Apprendre à raconter son parcours permet d’envisager une continuité via un fil conducteur, en faisant le lien avec son passé, son présent et son futur désiré. Avec cet exercice, on se réapproprie tous ces aspects dans une démarche globale qui a du sens à la fois pour soi et pour nos interlocuteurs.

Apprendre à se présenter et plus globalement parler de soi est d’ailleurs le point de départ de tout projet ayant une composante relationnelle importante.

Ensuite, s’exercer à mettre des mots sur son parcours permet de susciter l’attention, captiver, puis convaincre. Et on sait à quel point cet élément est fondamental en entretien d’embauche!

Il existe aujourd’hui une variété de tests de personnalité utilisés dans le cadre de recrutement. Le récit de présentation de soi sera une étape incontournable si l’on souhaite donner un angle, une perspective et une orientation à ce qui peut être perçu de l’extérieur.

Enfin, il faut noter qu’expliquer son parcours n’est pas nécessairement quelque chose d’inné et ne s’improvise pas. Comme toute démarche stratégique, cela demandera un temps de préparation et une pratique nécessaire à l’adaptation de son discours.

Une méthode guidée en trois étapes

1- Prenez votre CV comme point de départ

Votre point de départ sera un document où seront repris tous les détails de votre profil professionnel. Pour cela, quoi de mieux que votre CV? Un préalable : veillez à ce que celui-ci soit complet et à jour!

Ensuite, même si vous n’utiliserez que votre CV pour l’exercice, gardez une harmonie dans les différents supports disponibles. Supposons par exemple que vous disposiez déjà d’un CV. En parallèle, vous aviez créé un profil sur différentes plateformes telles qu’Indeed et Linkedin.

Connectez-vous à vos comptes et visualisez ces profils côte à côte. Prenez le temps de parcourir les détails qui s’y trouvent ; de manière générale, n’ajoutez pas des choses sur une plateforme qui ne figurent pas sur une autre. Vous pourrez, bien sûr, développer vos expériences différemment sur ces différents supports mais gardez à l’esprit l’idée d’une cohérence globale. Surtout si ces profils sont publics.

Avec ce point de départ, le challenge sera d’amener le recruteur ou l’employeur à faire le lien entre les éléments de votre profil et le poste ouvert dans l’entreprise. Voir avec l’entreprise elle-même dans son ensemble, sans crainte d’être questionné sur des éléments non souhaités.

La conviction se fera à deux niveaux : au niveau de la communication écrite (via votre CV ou autres échanges que vous pourriez avoir) et orale via la présentation de votre parcours. Ces deux aspects doivent être soignés.

2- Exercez-vous à expliquer le contenu de vos expériences

La démarche consiste à expliquer vos expériences d’une manière brève et valorisante. Je ne parle pas uniquement d’expériences de travail. Cela peut être également vos formations, stages et apprentissages.


Trouver son « pourquoi » ou sa motivation réelle au travail

Synthétisez dans une courte phrase ce qui compte le plus pour vous dans votre activité professionnelle.

Qu’est-ce qui a la plus de sens? Qu’est-ce qui vous stimule le plus? Qu’est-ce qui vous rend le plus heureux?

Répondez sincèrement à ces questions de sorte que la simple lecture de cette phrase vous stimulera en vous reconnectant immédiatement à l’essentiel.

Clarifier le « comment » vous permettra de rendre cette motivation concrète

En lien avec votre « pourquoi », expliquez ensuite comment vous le faites, la manière dont vous vous y prenez. Parlez de tous les challenges et missions que vous vous êtes donnés. Ceux qui ont véritablement un sens pour vous. Cela vous permettra de dégager une énergie en faisant un avec vos explications. Et forcément, cela sera perçu de l’extérieur.


Pour chaque expérience, décrivez vos tâches, vos apprentissages et vos réalisations principales. N’évoquez pas tout ce que vous avez fait ; faites ressortir avant tout les liens avec le poste visé. L’idée générale est que chaque expérience doit pouvoir apporter un élément supplémentaire pour une meilleure compréhension de votre parcours, et donc de votre profil.

Pour chaque expérience, décrivez vos tâches, vos apprentissages et vos réalisations principales.

Gardez à l’esprit qu’à ce stade-ci, vous gardez la main sur votre présentation. C’est donc à vous de décider si vous commencez par exemple votre récit en parlant de vos expériences, de vos formations ou de tout autre évènement en lien avec le poste visé.

Souhaitez-vous marquer une continuité dans votre parcours ou plutôt mettre en avant un changement de direction? Mettez cela particulièrement en évidence dans votre récit.

Cette question est importante à clarifier car elle permettra dans le dernier cas, de sortir d’un mode de présentation linéaire.

Les transitions : de l’huile dans les rouages

Travaillez ensuite les transitions entre chaque expériences. Ne tombez pas dans le piège qui consiste à citer tout ce qui se trouve déjà sur votre CV. Que s’est-il passé entre deux expériences? Quels évènements se sont produits? Quels enseignements en retirez-vous? Votre récit se doit d’être bref et votre ton, rassurant.

Votre récit se doit d’être bref et votre ton, rassurant.

Ne craignez pas cette étape, même si elle peut paraître compliquée. Une histoire s’écrit grâce aux transitions. Ce sont elles qui raviveront l’intérêt que vos interlocuteurs auront à vous écouter.

La deuxième idée importante à saisir est celle de la problématique à mettre en évidence. Apportez un élément de difficulté qui s’est présenté au cours de vos expériences. Expliquez ensuite comment vous l’avez surmonté et ce que vous en avez appris.

Ces éléments – transitions et problématique – apporteront du relief et du contexte à votre histoire, éveillant la curiosité.

Enfin, souvenez-vous que l’essentiel est de rester aligné par rapport à votre objectif professionnel. Vous visez un poste précis. Ne le perdez pas de vue lorsque vous ferez l’exercice.

3- Construisez un récit de présentation fluide et positif

À présent, vous allez donner forme à votre récit de présentation. Reprenez les informations dégagées lors du point précédent et décidez d’un point de départ. La fin de vos études? Votre première expérience dans ce domaine? Votre première expérience dans ce type de fonction?

Utilisez des anecdotes et des exemples pour donner vie aux expériences que vous souhaitez mettre en avant. Montrez en quoi ces expériences étaient uniques, de quelle manière vous avez été efficaces au cours de celles-ci (parlez de vos réalisations concrètes, de vos résultats et de toute dynamique positive que vous avez su insuffler) et faites le lien par rapport à la fonction qui vous intéresse.

Dosez le niveau de détail de chacune de vos expériences selon votre propre intérêt ; cela vous arrange-t-il de détailler cette expérience que vous n’avez pas bien vécue? Devez-vous nécessairement insister sur une expérience que vous n’avez pas librement choisie? Pensez en termes de confort par rapport à vous même et vis-à-vis du poste visé car, ici encore, vous avez la main.

Dosez le niveau de détail de chacune de vos expériences selon votre propre intérêt.


Le récit de votre parcours vous permet de semer des graines pour vous amener à établir votre profil actuel et préciser votre « feuille de route » pour l’avenir. Ceux-ci seront forcément en cohérence par rapport au poste convoité.

En résumé, la méthode expliquée brièvement consistait en quelques repères qui vous aideront vous raconter, lors de vos démarches de recherche, avec une intention claire et un objectif précis.

Avant de se quitter : comment envisager le feed-back?

Je suis souvent étonné lorsque je croise des personnes qui ne savent pas exactement que faire des retours (positifs ou négatifs d’ailleurs) reçus après leurs entretiens. Or, tous ces éléments de feed-back peuvent être utilisés, voire même recherchés.

Que ce soit auprès de vos connaissances ou lors de vos contacts avec des employeurs, envisagez cette démarche comme un processus à répéter afin de vous améliorer.

(…) envisagez cette démarche comme un processus à répéter afin de vous améliorer.

Cherchez donc à obtenir intentionnellement ce feed-back et, parmi les éléments récoltés, retenez ceux qui vous feront le plus progresser.

Comme évoqué plus haut, expliquer son parcours ne s’improvise pas. Rappelez-vous que la recherche d’emploi nécessite un travail à trois niveaux : sur le fond, la forme et au niveau relationnel. Il sera donc nécessaire de partager vos efforts entre ces trois aspects afin de les maîtriser simultanément et gagner en aisance.

Vous souhaitez recevoir ma newsletter hebdomadaire ?

👉 Suivez le lien par ici : http://eepurl.com/hKrMu5

Vous serez redirigés vers le formulaire d’inscription 😉

À tout de suite!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.