Comment comprendre la liste des « fonctions critiques » en Région de Bruxelles-Capitale ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une « fonction critique » ?

Une fonction critique est une fonction pour laquelle les employeurs peinent à recruter.

« Plusieurs raisons à cela :

  • Problème quantitatif : il y a trop peu de candidats pour certains métiers.
  • Souci qualitatif : il y a des candidats mais ils n’ont pas les bonnes qualifications (formation, expérience, connaissances linguistiques).
  • Des conditions de travail difficiles : travail lourd ou dangereux, horaires coupés, de week-end ou de nuit, statut précaire, rémunération faible. »

Chaque année, View.Brussels dresse la liste des fonctions critiques en Région de Bruxelles-Capitale.  Cette liste est établie sur base des chiffres de l’année antérieure.

💡 3 données chiffrées à souligner ici pour être clair au moment de lire le document :

  1. Offres d’emploi reçues (OE) = le nombre d’offres reçues par Actiris classées dans ce métier pour l’année de référence
  2. Réserve de main-d’œuvre (RMO) = le nombre de Chercheurs-euses d’emploi (CE) inscrits dans ce métier dans la base de données d’Actiris
  3. RMO/OE = l’indicateur de tension (la moyenne pour cet indicateur se situe entre 1 et 5).

Ce dernier chiffre – l’indicateur de tension – mérite qu’on s’y attarde un peu plus parce qu’il n’est pas si « évident ».

Plus ce chiffre est élevé et plus cela indique une différence importante entre le nombre d’offres reçues et le nombre de CE inscrits dans ce métier.


Prenons trois exemples :

  • Chauffeur de taxi (permis B et sélection médicale)

Ce métier a un ratio de 17,6 sur base d’une valeur « OE » de 22 et d’une « RMO » de 388. L’écart entre les deux est énorme car il y a beaucoup trop de candidats pour ce métier.

  • Technicien de méthodes de production

Ce métier a un ratio de 1 sur base d’une valeur « OE » de 21 et d’une « RMO » de 20. L’offre correspond à la demande. Il y a donc équilibre.

  • Infirmier bachelier/gradué en gériatrie

Le ratio pour ce métier est de 0,1 sur base d’une valeur « OE » de 61 et d’une valeur « RMO » de « 5 ». Il y a beaucoup plus d’offres reçues que de candidats pour ce métier.


Il serait tentant de penser que s’il y a équilibre alors il n’y pas de tension et par là même, pas de « fonction critique ». Idem s’il y a trop de candidats pour un métier. D’où la question qui se pose : comment expliquer la place de ce métier dans la liste ?

C’est ici qu’il faut revenir à la définition générale d’une fonction critique parce qu’on ne vise pas uniquement une situation de pénurie de candidats. C’est plus large.

Une fonction pour laquelle les employeurs peinent à recruter

Une fonction pour laquelle les emplois sont difficiles à pourvoir pour trois raisons principales : manque quantitatif de main-d’oeuvre, manque de compétences et de qualifications de la main-d’oeuvre disponible ou manque d’attractivité de certaines professions (image dévalorisante, horaires irréguliers…).

Source : Glossaire du site IMT-B

Tandis qu’un métier est dit en pénurie lorsque sa réserve de main-d’œuvre (RMO) est insuffisante. Un métier en pénurie est donc à considérer comme un sous-ensemble parmi les fonctions critiques.

Cette situation de manque de candidats explique en partie les mesures de soutien à la reprise d’études et de formations avec maintien des allocations de chômage durant celle-ci, grâce au dispositif des « dispenses » d’Actiris.


Pour mieux saisir cette notion de « tension », regardons la dernière colonne de la liste dressée par View.Brussels.

Cette colonne reprend plus précisément trois aspects : « quantitatif », « qualitatif » et de « conditions de travail ».

Les aspects cochés sont les éléments qui viennent expliquer à quel niveau se situe cette tension.

💡 Ainsi, pour mon exemple du métier de chauffeur de taxi, la tension s’explique par des éléments liés aux aspects « qualitatif » (manque de compétences et de qualifications des candidats) et « conditions de travail » (manque d’attractivité de la profession).

Bien sûr, il y aurait lieu d’apporter plus de précisions expliquant la tension sur ce métier : le fait, par exemple, que les entreprises de taxi ne font pas ou peu appel aux services d’Actiris lorsqu’elles recherchent des candidats.

D’autres éléments d’explications – qui ne sont pas visibles dans la liste de View.Brussels – peuvent même se situer au-delà du CE, au niveau des employeurs mêmes (ex. : les comportements discriminatoires lors des embauches) ; certains métiers sont sur le déclin et tendent à être dépassés ; d’autres se reconfigurent et font appel à de nouvelles compétences,…

En conclusion 🤔

Tout n’est pas visible dans cette liste. D’autres informations – plus spécifiques aux réalités des métiers et des secteurs concernés – sont nécessaires pour parvenir à comprendre l’état réel d’une fonction critique sur le marché de l’emploi bruxellois.

De cette façon, cette liste pourrait réellement servir d’outil aidant à la compréhension du marché de l’emploi.

De plus, l’interprétation de cette liste est rendue difficile parce qu’on a souvent tendance à confondre les termes « pénurie » et « fonction critique ». Or, c’est très différent.

Idéalement, pour rendre cette liste davantage opérationnelle, il faudrait créer des ponts avec d’autres ressources existantes, telles que la liste des secteurs qui recrutent le plus actuellement, en situation de « post confinement ».

Vous souhaitez recevoir ma newsletter hebdomadaire ?

👉 Suivez le lien par ici : http://eepurl.com/hKrMu5

Vous serez redirigés vers le formulaire d’inscription 😉

À tout de suite!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.