Les questions de positionnement

🔎 Objectif général : favoriser l’insertion vers l’emploi dans le cadre des accompagnements menés

➡ Technique utilisée : le questionnement

âž¡ Outil de référence : le schéma du parcours d’accompagnement

âž¡ Enjeu : récolter suffisamment d’informations pour avoir une idée globale de la situation à un moment précis (généralement, en début d’accompagnement)


Ci-dessous, vous trouverez une série de questions ainsi que des indications qui vous aideront à positionner la personne sur une trajectoire vers l’emploi.

Toutes les questions ne doivent pas être posées ; chacune mesure un aspect particulier de la recherche d’emploi. À vous de choisir les formulations avec lesquelles vous vous sentez le plus à l’aise.

À la fin de l’exercice (voir en fin de section), vous devriez pouvoir :

  • Situer sur un des trois trajets proposés
  • Éventuellement définir quelques séquences d’accompagnement
  • Dégager des pistes d’action.

Quatre niveaux de questionnement

1. Commencez par vous intéresser à la démarche globale

Exemples de questions à poser :

  • Quel est votre objectif ?
  • Quelles sont vos priorités actuellement ? 
  • Quel est votre projet 
  • Quels sont vos choix professionnels ? 
  • Comment pouvez-vous expliquer ces choix/ce projet ?

Commentaires :

👉 Les réponses à ces questions pourront aller de très vagues (il sera alors difficile d’identifier la/les séquences de travail précises) à très ciblées (les réponses concerneront un à quelques aspects bien identifiés)

👉 Elles donneront déjà une idée d’où en est la personne dans sa réflexion sur son retour à l’emploi

En effet, des réponses du type « j’ai comme objectif de trouver un travail Â», « ma priorité est de travailler Â» et « mes choix professionnels concernent les métiers du nettoyage Â» indiquent un faible niveau de réflexion par rapport à l’insertion professionnelle ou, du moins, un faible niveau de disponibilité pour la réflexion. 

Dans ce cas, il sera utile d’inviter la personne à se questionner sur d’autres aspects, plus précis et qualitatifs en matière d’insertion – et pas seulement sur la recherche d’emploi.

2. Aidez la personne à confronter ses choix au marché de l’emploi

Exemples de questions à poser :

  • Savez-vous comment se porte le marché de l’emploi dans lequel vous cherchez ?
  • Pouvez-vous dire sous quelle forme ce travail est proposé actuellement ?

Commentaires :

👉 Avec ce type de questions, le focus est mis cette fois-ci sur l’extérieur ou l’environnement socio-économique dans lequel les démarches de l’individu vont s’inscrire

Questionner sur cet aspect permet de clarifier si celui-ci est sensible, dans sa réflexion, à cet aspect du réel. Si ce n’est pas le cas, il est bien entendu opportun d’inviter la personne à s’interroger à ce sujet.

3. Affinez à l’aide de questions plus spécifiques

Exemples de questions à poser :

  • À votre avis, qu’est-ce qu’une personne doit faire pour être engagée ?
  • De votre côté, que pensez-vous faire pour pouvoir vous rapprocher de l’embauche ?

Commentaires :

👉 L’objectif est de voir à quel point la personne est sensible aux contraintes et exigences du recruteur ou de l’employeur

Ces questions permettent également de mettre en lumière la capacité d’auto-analyse et d’adaptation par rapport à ces contraintes.

4. Analysez la demande de la personne

Exemples de questions à poser :

  • Que puis-je faire pour voir aujourd’hui ?
  • En quoi puis-je vous aider ? 
  • Vous avez demandé à voir/à parler à un-e conseiller-e, j’imagine que vous avez des questions ?

Commentaires :

👉 Ce type de questions classiques d’analyse de la demande permet de recentrer la discussion sur les motifs pour lesquels la personne s’est adressée à vous à ce moment-là

La synthèse

Après être passé par les 4 niveaux de questionnement, le moment est venu de réaliser une synthèse afin de positionner concrètement sur le parcours d’insertion.

Les questions à se poser :

  • Quels trajets ont été évoqués au cours de ce premier contact?
  • Quelles séquences précises étaient concernées?
  • Sur quelle séquence vaudrait-il la peine de se pencher en premier ?
  • Sur base de cette discussion, quelles pistes d’action concrètes et dynamisantes se dégagent?

Commentaires :

N’hésitez pas à cocher au fur et à mesure les séquences que vous avez abordées en entretien. Certaines d’entre elles attireront votre attention parce qu’elles apparaissent, sur le moment ou après coup, peu claires ou confuses.

Ces constats alimenteront votre réflexion afin de préparer au mieux votre prochaine rencontre. À ce moment-là, vous pourrez soumettre votre plan pour validation à la personne accompagnée.

L’accompagnement peut alors commencer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.